Cat.

Hockey

Accueil

A. Règlements généraux de la Ligue SEC

Hockey sur glace (mis à jour Septembre 2019)

1. Inscription d’une équipe

Le montant des frais d’inscription doit être donné à la fin Septembre (40%), début décembre (30%) et début Février (30%) , sous peine de voir l’inscription refusé. Un dépôt de 500$ est exigé en mois d’Août pour confirmer l'inscription d’une équipe.

Une amende de 2% par semaine de retard sera infligé à une équipe qui ne paie pas à temps.

 

2. Conditions d'inscription

Si un bris survient sur l’équipement appartenant à l’établissement où le match a lieu (bris volontaire de la part d’un joueur), ce dernier se verra remettre la facture de ladite réparation. Si ce dernier ne paie pas la facture, il est suspendu indéfiniment. La réparation est sous la responsabilité de la Ligue SEC.

Un chèque sans provision est encaissé par la ligue (10$ de frais par chèque sans fond).

 

3. Minimum de joueurs par équipe

Hockey : 5 joueurs + gardien

N.B. S’il l’équipe est composé de 4 joueurs + gardien, l’équipe est en situation de forfait et elle a 15 minutes après le temps de réchauffement pour trouver un autre joueur pour que le match soit valide. Elle peut, à ce moment seulement, demander à un joueur d'une autre équipe de sa catégorie.

 

4. Statut des joueurs

Les joueurs ayant évolués durant les 5 dernières années au niveau professionnel ne sont pas admis dans la ligue. 

Les joueurs ayant évolués au court des 4 dernières années dans la Ligue Junior Majeur du Québec et la Ligue Nord-Américaine de Hockey ne sont pas admis dans la ligue.

Les joueurs ayant évoluer l'an dernier dans la ligue Sénior AA ou AAA ne sont pas admis dans la ligue.

Les joueurs évoluant cette saison dans la Ligue Junior AAA, Collégiale AAA, Ligue Sénior A et la Ligue Québec-Portneuf ne sont pas admis dans la ligue.

Les joueurs évoluant dans la catégorie B ne peuvent jouer dans les catégories C.

Pour la ligue du Dimanche, seul les joueurs ou gardiens de 35 ans et plus évoluant dans la catégorie B sont admissibles. Une autorisation du coordonateur est également requise.

 

5. Alcool

Il est interdit de consommer de l’alcool près des bancs des joueurs, et ce, avant, pendant et après la rencontre.

Il est interdit également à un joueur qui dégage une odeur d’alcool ou qui montre des signes d’ébriété de prendre part à une rencontre.

 

6. Formule de compétition

Chaque équipe joue 21 parties de saison régulière et un minimum de 2 parties de série de fin de saison (formule 2 de 3).

Chaque partie est d’une durée de 36 minutes soit 3 périodes de 12 minutes chronométrées. La période de réchauffement est de 3 minutes et il y a 1 minutes de repos entre les périodes.

Il n’y a pas de prolongation durant la saison régulière en cas de match nul. Une fusillade 3 joueurs de chaque côté déterminera un gagnant en cas de match nul. Si l'égalité persiste, un joueur de chaque côté fera un tir jusqu'à ce qu'il y ait un gagnant. Pour revenir faire un tir, tous les joueurs de l'équipe doivent avoir passées. Le but qui fait la différence sera noté dans les statistiques de l'équipe.

Pour les séries 2 de 3, une prolongation de 5 minutes à 3 x 3 précédera les tirs de barrage, lors d’un match nul. Ensuite, pour les tirs de barrage, 3 joueurs viendront à tour de rôle effectuer un lancé. Si l’égalité persiste, un joueur de chaque côté fera un tir jusqu'à ce qu’il y ait un gagnant. Pour revenir faire un tir, tous les joueurs de l’équipe doivent avoir passés.

 

7. Partie perdue par défaut

Une équipe peut perdre le match par défaut si :

Le comportement général manque de bonne conduite selon le jugement de l’arbitre.

L’équipe n’est plus en mesure d’aligner le nombre minimum de joueur requis pour jouer le match (5 joueurs + gardien).

N.B. Si un gardien se fait expulser, l’équipe à 15 minutes pour en habiller un autre.

 

8. Admissibilité pour les séries et perte de franchise

Pour faire les séries, une équipe doit avoir accumulé moins de 2 forfaits durant la saison régulière. Si une équipe cumule plus de 2 forfaits (c’est à dire 3, 4 ou 5 forfaits), cette équipe perd sa franchise pour le reste de la saison et pour l’an prochain. Une équipe qui perd sa franchise n’est pas remboursée.

Une équipe qui cumule plus de 250 minutes de pénalité perd son droit de jouer en séries. Si une équipe reçoit plus de 300 minutes de pénalité, elle perd sa franchise pour l'année suivante.

Un joueur qui cumule plus de 40 minutes de pénalité perd son droit de jouer en séries. Si un joueur reçoit plus de 60 minutes de pénalité, il perd son droit de jeu pour l'année suivante.

Les séries sont exclus du calcul.

Tout joueur ayant joué au moins trois matchs durant la saison régulière est admissible pour jouer en série de fin de saison. Les gardiens sont exemptés de cette règle.

Il n'y a pas de renouvellement automatique des franchises pour l'année suivante. Seule les équipes s'étant bien comporté seront réinvitées.

 

9. Suspension d’un joueur

Dans le sport récréatif pour adulte, il arrive parfois qu’un incident puisse survenir entre joueurs ou entre un joueur et un arbitre. Pour assurer le bon déroulement du jeu, l’officiel est autorisé à donner un avertissement à un joueur qui ne s’est pas bien comporté. Par la suite, ce même joueur peut être expulsé du match s’il récidive par ce même comportement. Un joueur peut être expulsé directement selon la gravité de l’infraction sans avoir reçu au préalable un avertissement.

Les suspensions s’établissent de la manière suivante :

Expulsion du match Selon le geste posé, 1 match minimum.

2ième expulsion durant l’année Selon le geste posé, 3 matchs minimum.

3ième expulsion durant l’année Selon le geste posé, 5 matchs minimum.

C'est la responsabilité du joueur de purger sa suspension. Il n'y a pas de communiqué de fait pour confirmer une suspension. S'il y a ajout ou retrait de matchs de suspension, je coordonnateur communiquera avec le capitaine de l'équipe concerné.

N.B. Pour des raisons évidentes, même si l’officiel n’a pas vu dans sa totalité un incident, le coordonnateur, après enquête auprès des témoins de l’incident, peut sanctionner un incident qui ne concorde pas avec la philosophie de jeu (ligue récréative). De même, il peut sanctionner plus sévèrement un geste posé par un ou des joueurs pénalisés par l’arbitre suite aux explications complémentaires apportées par l’officiel. Il arrive que dans le feu de l’action un officiel ne prenne pas la bonne décision sur le moment et qu’à la fin du match il se ravise, après avoir fait le bilan de la situation.

Un joueur expulsé du jeu doit quitter le banc des joueurs et retourner aux vestiaires pour éviter toutes confrontations avec les joueurs de l’équipe adverse.

Tout geste posé avant, pendant et après un match sera considéré lors de l’évaluation du cas d’un joueur ayant commis une faute.

Si sur un même incident, un joueur reçoit plus d'une extrême inconduite de partie, celles-ci s’additionnent. Donc deux extrêmes inconduites sur le même jeu = deux matchs de suspension minimum selon le geste posé.

Un joueur expulsé lors d’un match ne peut pas jouer comme substitut avec une autre équipe tant et aussi longtemps qu’une décision ne sera pas prise par le coordonnateur de la ligue ou que sa suspension n'est pas purgée.

Tout joueur qui se verra décerner une pénalité pour Bagarre ou Coup de poing (joueur qui se bat seul) sera automatiquement suspendu pour 10 parties. Si après sa suspension il récidive, la suspension sera alors pour une durée d'un an.

 

10. Plaintes et protêt

Une équipe qui porte plainte sur l'utilisation par l'équipe adverse de joueurs non-admissibles, doit le faire par courriel ou sur la feuille de match. Il n'y a pas de délai pour porter plainte. Une équipe reconnue coupable de l'utilisation de joueurs non-admissibles perd le match par défaut. Si ce geste est répété plus de 3 fois, l'équipe est exclue de la ligue.

Toutes décisions prises par le coordonnateur seront sans appel et finales.

Aucun protêt ne sera accepté concernant un jugement de l'arbitre, cependant s’il y a un incident, le coordonnateur se penchera sur le dossier.

 

11. Points au classement

Victoire = 2 points

Défaite en fusillade = 1 point

Défaite = 0 point

Une partie perdue par forfait ou par défaut ne donne aucun point.

 

12. Évaluation de la bonne conduite

Lors de chaque partie, une équipe peut gagner 1 point de bonne conduite pour encourager les joueurs à bien se comporter.

Bonus pour le respect des règles

Les équipes peuvent aller chercher un bonus à la fin du match :

1 point Si moins de 11 minutes lors du match.

Si aucune expulsion

 

13. Égalité au classement

Voici les critères pour établir le classement des équipes:

Le nombre de point total (points + points de Bonne conduite).

Le nombre de victoire.

Différentiel point pour / point contre.

Le nombre de point pour.

Le nombre de victoire entre les deux équipes.

 

B. Règlements spécifiques

  • S’il n’y a pas assez de joueurs pour débuter le match, vous avez 15 minutes après le réchauffement pour être le minimum (voir article 3). Ensuite le match est forfait.
  • La méthode de la mise en jeu rapide (fast face-off) sera en vigueur pour toutes les mises en jeu.
  • Les changements sont permis en tout temps.
  • Les deux officiels peuvent décerner des pénalités.
  • Chaque équipe a le droit de demander un temps d'arrêt par match.
  • Un joueur ayant reçu 6 minutes ou plus de pénalités est expulsé du match. Si les pénalités ne sont pas accompagnées d'une extrême inconduite de partie, le joueur fautif n'est pas suspendu. Le 10 minutes de mauvaises conduites n'entraine pas de suspension. Cependant il compte pour le cumulatif de la saison.
  • Le tir frappé est permis.
  • La demi-vestiaire est obligatoires. Le protège-cou est fortement recommandé, mais n'est pas obligatoire.
  • Lors d’une mineure double, les équipes évoluent à 5 contre 5 + gardiens sur la surface.
  • Aucun joueur ne va purger une pénalité dans le banc de punitions d'un autre joueur expulsé. Même chose pour un gardien.
  • Un joueur provenant des bancs de joueurs pourra embarquer sur la glace lorsque la pénalité au joueur expulsé ou au gardien sera complétée (uniquement pour les pénalités affichées au tableau).
  • Tous autres règles n’ayant pas été mentionnés ci-dessus sera appliqué selon la réglementation de Hockey Québec.